top of page

LES 5 ERREURS QUI EMPÊCHENT DE CRÉER SON ORACLE

Nous sommes beaucoup à rêver de créer notre propre oracle, ce jeu de cartes composées de messages illustrés qui nous accompagnent au quotidien. Peu finalement vont jusqu’au bout de ce processus créatif. Le manque de motivation ou de confiance en soi, la peur de ne pas être légitime ou le fait de se perdre dans l’envergure du projet… Bien des facteurs peuvent entraver le chemin vers la création de son oracle. Heureusement, comme tout obstacle dans la vie, nous avons en nous les ressources nécessaires et la créativité suffisante pour y remédier et donner vie à l’oracle qui sommeille en nous.
 
Après plus de dix ans de pratique des oracles et la création en autoédition de deux d'entre eux ("Un amour d'oracle à colorier", en cocréation, et "Un Temps Pour Soi - Coffret de ressourcement") il me tenait à cœur de vous partager mon expérience. À l’occasion de la parution de mon nouveau livre « Mon Oracle Sur Mesure », un guide complet de plus de 200 pages sur l’art d’enrichir sa pratique personnelle et intuitive des oracles et sur comment créer son propre jeu, je vous livre ici les cinq erreurs principales qui empêchent de créer son oracle.
 
Erreur n° 1 : Rester en mode consommateur.
 
La principale différence entre les personnes qui expriment leur créativité, qui concrétisent des projets, qui vont au bout de leurs idées, et les personnes qui ne le font pas, est à la fois fondamentale et totalement désarmante de simplicité : les premières sont passées en mode acteur alors que les autres sont restées en mode consommateur.
 
Nous sommes assaillis de toute part dans notre quotidien par des publicités, de nouveaux objets et services. Nous manquons de temps, essayant de caser dans vingt-quatre heures une vie remplie d’activités qui en nécessiteraient quarante. Et bien souvent, alors même que nous avons la sensation de courir partout, nous consommons plus que nous entreprenons.
 
Consommer, c’est se procurer quelque chose qui existe déjà. C’est donner notre temps, notre argent, notre énergie à un concept, un bien, un service qui existe et qui va combler l’un de nos besoins ou envies.
 
Être acteur, c’est puiser en soi pour donner naissance à quelque chose qui n’existe pas au monde tant que nous-même, nous ne l’avons pas créé. Cela ne veut pas dire que cette chose n’existe pas sous une autre forme, mais qu’elle n’existe pas de la manière que nous, nous pouvons l’imaginer et la matérialiser.
 
Il existe ainsi des milliers d’oracles différents et une vie entière ne suffirait peut-être pas à tous les connaître. Nous pouvons tout à fait nous en contenter si cela nous convient. Mais si nous avons l’idée de créer notre propre oracle, vient le moment où nous devons changer de posture et passer du mode consommateur au mode créateur. Vient le moment où nous devons faire appel à notre créativité, à nos dons et talents, à notre force créative pour entrer dans notre processus de création et mettre au monde l’idée qui a déjà pris vie en nous.
 
Erreur n° 2 : Se questionner jusqu’à oublier l’impulsion créative.
 
Lorsque nous prenons la décision de créer un oracle, il arrive toujours un moment où nous avons envie de nous inspirer de ce qui existe déjà. Ne serait-ce pour voir si notre thème de prédilection a déjà servi de base pour la création d’un oracle, ou pour piocher des idées qui pourront éveiller notre créativité. S’inspirer n’est pas mal en soi, tant que l’on ne s’approprie pas le travail de quelqu’un d’autre. Cela, nous le savons. Mais il y a un autre piège que nous ne percevons pas d’emblée en regardant tous les autres oracles sur le marché : l’arrivée d’une petite voix dans notre tête qui nous répète que tout existe déjà, qu’on ne fera pas mieux, que créer notre oracle ne sert à rien, etc.
 
Pour peu que l’on n’est pas l’habitude de créer des oracles ou tout autre projet créatif, et cette même petite voix peut nous prouver pas A+B que, de toute façon, nous ne sommes pas légitimes pour créer un oracle, que le processus est trop compliqué et que nous n’avons pas les compétences, le temps, l’argent, la motivation nécessaire pour le créer. En l’espace de quelques minutes, nous pouvons ainsi passer d’un enthousiasme créatif flamboyant à une tristesse léthargique nous replongeant en mode consommateur.
 
Ainsi, l’une des principales erreurs qui empêchent de créer un oracle est de se poser trop de questions, de se laisser envahir par les réflexions sur notre capacité à créer et de ne pas passer suffisamment à l’action. Le meilleur antidote au syndrome de l’imposteur, au doute et au manque de confiance en soi c’est l’action. Agir et avancer pas après pas vers sa création est la clé pour matérialiser son projet. Car le fait d’être dans l’action maintient notre connexion à l’impulsion créative qui nous pousse à créer, qui nous donne des idées, qui nous anime et fait de notre vie une somme de créations inspirées et à notre image. Donc, cessons de cogiter et agissons sereinement.
 
Erreur n° 3 : Manquer de clarté dans le processus de création.
 
Ça y est, c’est certain, nous allons créer notre oracle. Mais par où commencer ? Créer un oracle nécessite de nombreuses étapes, que ce soit celle de l’inspiration, de la rédaction, de la conception de l’univers, de la cohérence générale du projet, de l’illustration, de la mise en page, de l’impression, etc. Nous pouvons très vite nous sentir dépassés par l’ampleur de la tâche. En effet, créer une quarantaine de cartes qui vont avoir une cohésion entre elles et apporter de la valeur aux personnes qui vont les utiliser, cela ne s’improvise pas.
 
Manquer de clarté dans le processus de création est l’une des erreurs qui entraînent l’abandon d’un projet d’oracle. Car, non seulement nous avançons à l’aveugle sans trop savoir où tout cela va nous mener, mais en plus, nous ouvrons la porte à la petite voix des doutes et des questionnements qui peut venir altérer notre engouement.
 
C’est l’une des raisons principales qui m’ont donné l’envie d’écrire le livre « Mon Oracle Sur Mesure ». J’avais envie de vous simplifier le processus créatif et de vous permettre de gagner en clarté et en confiance pour avancer sereinement dans votre création d’oracle. Je crois qu’il est important de partager nos expériences et de nourrir notre feu créatif en se reliant avec des êtres qui ont déjà vécu l’expérience que l’on souhaite faire. Ce livre a été pensé, écrit et conçu pour vous, en répondant à toutes les questions que je me suis moi-même posées et que plusieurs femmes désirant créer leur propre oracle m’ont posées.
 
Erreur n° 4 : Sous-estimer l’engagement nécessaire envers soi-même.
 
Créer son oracle, ce n’est pas faire la liste des courses sur un coin de table en pensant à autre chose. C’est une véritable aventure créative et spirituelle qui vient nous chercher au plus profond de notre histoire, de nos croyances, de nos émotions. Un oracle est le reflet de notre cheminement de vie à un instant T. Il reflète ce en quoi nous croyons, les messages qui nous animent, nos peurs, nos faiblesses, ce que nous aimons, ce qui nous donne l’espoir et l’envie de créer.
 
L’une des erreurs qui empêchent de créer son oracle est de sous-estimer la qualité de l’engagement qu’il nous faut maintenir envers nous-même. Pas la quantité. Il ne s’agit pas de déplacer des montagnes et de devoir créer dans la peine et l’effort, au contraire. Mais la qualité. La qualité de notre engagement c’est cette honnêteté envers nous-même, la force de notre pourquoi, de nos valeurs, la sérénité que l’on a envers soi et sa propre existence. Créer un oracle n’exige pas que nous ayons tout vu, tout vécu, que nous ayons acquis une grande sagesse et que nous soyons parfaits. Créer un oracle exige avant tout une volonté puissante de maintenir la connexion avec notre idée. La volonté de mettre tout en œuvre pour matérialiser cette idée et de croire en soi, peu importe ce qui peut nous déstabiliser.
 
Lorsque l’on crée un oracle, nous pouvons être bouleversés par les messages qui nous viennent, par nos idées, par ce que cela réveille en nous. Cultiver la sérénité, l’apaisement, la bienveillance, la gentillesse et la confiance en soi permet de mener à bien notre projet de création d’oracle pour ensuite connaître la joie profonde de l'utiliser et de le partager.
 
Erreur n° 5 : Ne pas être suffisamment bien entouré.
 
La création d’un oracle, comme tout projet créatif, révèle une part intime de soi. Pour garantir l’aboutissement et le succès de notre création, nous avons besoin de puiser en nous mais aussi d’être bien entourés.
 
Notre entourage est le plus souvent bienveillant mais, par maladresse, il lui arrive de nous décourager ou de nous déstabiliser. Passer du mode consommateur au mode acteur peut en effrayer plus d’un. Non de manière malintentionnée, mais par réflexe. « Tu es certaine que cela va marcher ? » « Tu crois que tu vas y arriver ? » « Moi, je serais toi, je… » Si nous n’y prenons pas garde, notre idée de création peut très vite être dénaturée ou mise au placard.
 
Portons attention aux personnes qui nous entourent. Au fait que celles-ci soient elles-mêmes des créatrices, des personnes qui entreprennent, qui comprennent notre élan et notre volonté de voir notre oracle exister. Choisir soigneusement les personnes avec lesquelles nous parlons de notre projet de création est déterminant. Partageons avec peut-être moins de personnes mais avec des personnes choisies.
 
Par ailleurs, le recours à un illustrateur, un graphiste, un imprimeur, une maison d’édition, doit être envisagé sous le signe de la qualité également. Choisir des personnes qui comprennent notre projet, qui partagent nos valeurs, qui sont engagées elles aussi envers leur créativité et leur métier, est un gage de réussite de notre projet. Je développe tous ces sujets et bien plus encore dans mon livre « Mon Oracle Sur Mesure » car pour moi, il est essentiel que notre projet d’oracle soit pris au sérieux, compris, pour que sa valeur et sa magie puissent être révélées.

À retenir.


Créer son oracle est à la portée de toute personne créative qui s’engage envers elle-même, qui possède un environnement soutenant, qui sait comment agir concrètement étape par étape et surtout, qui croit en sa créativité et en la beauté d’une vie créative et sereine où chaque jour est une opportunité de concrétiser les idées qu’elle a dans le cœur.
 
Si vous souhaitez un allié de qualité pour vous accompagner dans votre processus créatif et donner vie à votre oracle, vous retrouverez dans mon livre « Mon Oracle Sur Mesure » tout ce que vous devriez savoir pour concrétiser votre projet : de l’inspiration, à la publication, en passant par la rédaction des textes, l’illustration, le graphisme, le recours à des prestataires ou le vocabulaire propre au monde de l’imprimerie, cet ouvrage est un guide essentiel pour que vous puissiez enfin créer votre oracle. Ce livre développe également les clés d’une pratique juste et personnelle de l’art de la guidance à travers les oracles, de quoi vous permettre d’enrichir votre univers intuitif et créatif et de pratiquer selon votre propre sensibilité.
 
Le livre est disponible dans l’onglet « Bibliothèque » du site.
 
Honorer sa créativité en donnant vie à nos idées est l’une des plus belles façons de traverser l’existence. Vous êtes uniques et votre créativité l’est tout autant. Alors n’attendez plus, créer.
 
Nathaly Haseya
 
Pour aller plus loin.
Si vous avez commencé un projet mais que vous peinez à le mener à bien, si vous avez des idées mais que vous ne savez pas par quels bouts commencer, si vous avez l’impression que votre créativité joue à cache-cache avec vous, que vous n’êtes pas capables de créer ce livre, cet oracle, cet accompagnement bien-être qui vous tient tant à cœur… Alors la newsletter mensuelle « Créative et Sereine » est faite pour vous. Retrouvez chaque mois des inspirations, conseils, coulisses de créations, partages et confidences pour vous sentir plus alignée avec votre créativité, plus sereine dans votre processus créatif et plus épanouie dans votre art de vivre votre créativité. Pour vous inscrire, rendez-vous sur la page Newsletter du site !

Commentaires


bottom of page